Dernière actualité DeFi

Dernière actualité DeFi

Dernière actualité DeFi, ce qui a marqué la semaine écoulée. Voici un condensé d’information, les faits marquants en un coup d’oeil.

Dernière actualité DeFi, les faits marquants pour la finance décentralisée, la crypto, pendant la semaine du 10 – 16 juin 2024.

La semaine dernière, l’actualité de la finance décentralisée (DeFi) et le marché des cryptomonnaies a été particulièrement dynamique, en voici un résumé.

Dernière actualité DeFi, résumé de la semaine :

Dans le cadre de l’actualité de la finance décentralisée (DeFi) et des cryptomonnaies, voici ce qui est à retenir :

Bitcoin – Ethereum et autres cryptomonnaies ou meme coins :

  1. Le prix de Bitcoin (BTC) au début de cette semaine était de 69,358 USD, en hausse par rapport à la semaine dernière qui était de 67,774 USD. Les niveaux de résistance supérieurs suivants sont à 69,506 USD et 71,916 USD. Les niveaux de support inférieurs suivants sont observés à 67,614 USD et 66,266 USD, selon les indicateurs de Fibonacci. Le prix du Bitcoin a légèrement baissé par rapport à son sommet intra-semaine d’environ 72,000 USD, mais les haussiers s’efforcent de maintenir le support au-dessus de 66,000 USD
  2. Les ETF Bitcoin spot aux États-Unis ont attiré 1,8 milliard de dollars en entrées la semaine dernière, marquant leur 18ème jour consécutif de demande record. Les volumes de transactions à travers les ETF Bitcoin ont également augmenté de 55% d’une semaine à l’autre pour atteindre 12,8 milliards de dollars. Cependant, le 13 juin, il y a eu un flux net sortant de 226,2 millions de dollars du marché des ETF Bitcoin spot. Le mois de juin reste pour le moment, un excellent mois pour cet actif.
  3. Ethereum (ETH) a connu une baisse de -7.99% au cours de la semaine dernière en raison de turbulences sur le marché et d’une chute des prix des actions, principalement due à des prises de bénéfices après des prix nettement plus élevés enregistrés. Malgré le lancement imminent des fonds négociés en bourse (ETF) spot d’Ether aux États-Unis, le prix est resté en dessous de 3,750 USD pendant les trois derniers jours. Certains attribuent le manque de dynamisme haussier d’ETH à l’incertitude entourant le calendrier des approbations individuelles de dépôt de fonds S-1 par le régulateur. Le 10 juin 2024, Ethereum se négociait à un prix de 3,679.6 USD avec un volume de transactions sur 24 heures de 5,408,857,470 USD et une capitalisation boursière de 442,592,980,732 USD. Le plus haut et le plus bas du jour ont été enregistrés respectivement à 3,714.97 USD et 3,679.53 USD.
  4. Pepe Coin (PEPE) a connu une augmentation de 4.21% de sa valeur au cours de la dernière semaine. Shiba Inu (SHIB) a enregistré un léger gain de 2.87%, bien qu’il ait subi des pertes de 18.86% et 10% respectivement sur la semaine et le mois précédent.

L’actualité de la DeFi – finance décentralisée est toujours riche en annonces. Des projets sont à découvrir et pour d’autres déjà bien implantés, il est intéressant de suivre leurs dernières innovations en visitant nos différentes catégories.

Projets et innovations DeFi :

On en parle cette semaine sur notre plateforme:

Pixelverse est un monde virtuel, métavers, où les utilisateurs ont la possibilité d’interagir, de créer et de partager des biens numériques. Son objectif est d’offrir une expérience immersive en utilisant la technologie de la réalité virtuelle afin de plonger les utilisateurs dans un métavers riche et dynamique… la suite ici.

Influence de l’inflation sur le prix du Bitcoin. L’influence de l’inflation sur le prix du Bitcoin est donc bien réelle, car plus celle-ci augmente ou est forte, plus les banques centrales ont tendance à augmenter leur taux d’intérêt, ce qui rend plus attractif les produits financiers traditionnels. Par conséquent, cela créer une pression baissière sur le prix du Bitcoin.

Par contre, l’inflation est une menace pour les monnaies fiduciaires, elles peuvent perdre de leur valeur, et sur ce point, cela pourrait être positif pour le Bitcoin, si les investisseurs commencent à le considérer comme une valeur refuge, à l’exemple de l’or… la suite ici.

On en parle actuellement :

La valeur totale verrouillée (TVL) a excédé à nouveau les 100 milliards de dollars dans l’écosystème de la DeFi, propulsée principalement par les initiatives autour d’Ethereum.

MetaMask, le portefeuille phare d’Ethereum, pourrait bientôt intégrer la blockchain Bitcoin. Selon des sources anonymes, cette fonctionnalité pourrait être déployée dans le mois à venir, bien qu’aucune annonce officielle n’ait été faite. MetaMask, connu pour son adoption rapide de nouvelles technologies et blockchains, vise à améliorer l’expérience utilisateur en explorant de nouvelles intégrations. Cette initiative reflète l’engagement de ConsenSys, l’entreprise derrière MetaMask, à évoluer dans un environnement multi-chaîne et à offrir des solutions innovantes pour ses utilisateurs.

Tokenisation des actifs réels (RWA) : La conversion d’actifs physiques en jetons numériques (tokenisation) se développe rapidement, permettant une plus grande liquidité et accessibilité. Le marché de la tokenisation est immense et de plus en plus d’actualité. Cela touche tous les domaines : immobilier, finance, mais pas que, comme avec Maecenas, une plateforme qui permet de tokeniser des œuvres d’art de grande valeur. Par exemple, une peinture célèbre peut être divisée en milliers de jetons, permettant ainsi à plusieurs investisseurs d’acheter une part de l’œuvre. Cela rend le marché de l’art plus accessible et liquide, permettant des transactions rapides et transparentes

Réglementation et conformité :

  • Le président Joe Biden a opposé son veto à une résolution du Congrès visant à invalider la directive SAB121 de la SEC. Cette directive oblige les banques à comptabiliser les actifs crypto de leurs clients comme des passifs, suscitant une opposition dans l’industrie crypto en raison des coûts de conformité. Le veto de Biden, justifié par la protection des consommateurs et des investisseurs, maintient la directive en vigueur, mais l’administration s’engage à travailler avec le Congrès pour développer un cadre réglementaire équilibré pour les actifs numériques.
  • Les élections européennes prévues du 6 au 9 juin 2024 pourraient avoir un impact significatif sur la réglementation des crypto-monnaies en Europe. Le cadre MiCA (Markets in Crypto-Assets) dépendra de la composition politique du nouveau parlement européen. Une majorité pro-crypto pourrait accélérer les régulations favorables, tandis qu’une victoire des partis populistes pourrait les ralentir. Les investisseurs surveillent de près ces élections, car elles influenceront les dynamiques de marché et la confiance des investisseurs dans le secteur crypto en Europe.

Problèmes – défis et perspectives positives ou négatives pour l’avenir de la crypto et de la DeFi :

En Europe, de nouvelles exigences réglementaires et légales pour les émetteurs de stablecoins entreront en vigueur à partir de juillet 2024, dans le cadre de la réglementation des Marchés d’actifs Crypto (MiCA). Cela inclut des normes supplémentaires que les émetteurs de stablecoins devront respecter. Quel sera l’impact ? On parle déjà de la disparition du stablecoin le plus utilisé, l’USDT, sur le sol européen, une affaire à suivre.

L’industrie crypto se mobilise. En vue des prochaines élections présidentielles aux États-Unis, le secteur crypto s’organise pour influencer les décisions à Washington et appelle les Américains à les rejoindre dans leur combat par le biais de plusieurs PAC. Ces Comités d’Action Publique permettent aux citoyens de se regrouper pour financer indirectement des hommes et des femmes politiques. Parmi les plus influents dans la crypto, on trouve bien sûr Fairshake, le plus puissant, ayant reçu d’importants dons de Coinbase et de Ripple, et pesant actuellement plus de 160 millions de dollars. Cependant, dans l’ombre de ce grand frère bienveillant, Stand with Crypto gagne également en importance. Avec 1 million de soutiens revendiqués, ce PAC pro-crypto poursuit ses activités et propose régulièrement sondages et études, dont voici un aperçu.

Selon Goldman Sachs, l’adoption des ETF Bitcoin constitue un tournant psychologique majeur pour l’industrie crypto. Cela légitimise le Bitcoin auprès des investisseurs institutionnels, augmentant sa crédibilité et attirant des capitaux significatifs. La banque prévoit une adoption massive de ces actifs numériques et une évolution vers une économie de tokenisation d’actifs réels, tels que l’immobilier et les obligations. Les ETF réglementés devraient catalyser cette transition, intégrant davantage le Bitcoin et les cryptos dans les portefeuilles d’investissement traditionnels.

Ripple a intensifié ses critiques contre Gary Gensler, président de la SEC, en le qualifiant de “handicap politique”. Stuart Alderoty, directeur juridique de Ripple, a souligné que la campagne agressive de Gensler contre les cryptomonnaies a suscité une polarisation politique sans précédent, particulièrement à l’approche des élections présidentielles.

Ripple et d’autres leaders de l’industrie estiment que la position de Gensler entrave le développement du secteur crypto et le considèrent comme un obstacle majeur pour les démocrates.

Please follow and like us: