Plaboy lance l’art érotique dans le monde du NFT

4.91 (383 votes)

Plaboy lance l’art érotique dans le monde du NFT. Cela confirme que l’effervescence autour des NFT ne fait que continuer.

Playboy se lance sur le marché du NFT avec des plans pour créer de l’art numérique à partir de son immense catalogue de photographies érotiques.

Playboy NFT

Cela signifie que Playboy a créé un partenariat avec Nifty Gateways afin de proposer prochainement des oeuvres numériques sous la forme de jetons cryptographiques.

Plus un jour ne passe sans qu’on entende à nouveau parler des NFT. Pour rappel, il s’agit de non-fongible tokens, ou jetons non-fongibles, des jetons cryptographiques basés sur la blockchain. Par principe, un NFT dispose d’un identifiant unique sur la blockchain, ce qui le rend infalsifiable et inaltérable. En toute logique, les NFT ont donc d’abord été plébiscités dans le monde de l’art, où la question d’authentifier une oeuvre a longuement fait débat, avant de gagner d’autres secteurs.

Playboy NFT, de quoi parle t’on ?

À terme, Playboy aimerait mettre à contribution son impressionnante collection d’oeuvres en tous genres, dont des photographies, des oeuvres d’art ou des dessins, et les proposer sous la forme de NFT.

John Watkinson, l’un des ancêtres de ce qui est largement considéré comme un NFT pionnier, a déclaré à MarketWatch dans une interview récente que les NFT devraient être considérés comme un «jeton cryptographique numérique qui représente quelque chose … une œuvre d’art, ou un objet de collection, plutôt qu’un monnaie générique. »

Pour Playboy, il s’agit d’un un développement naturel étant donné qu’il a longtemps offert aux artistes et aux écrivains un lieu où s’exprimer, nommant des sommités telles qu’Andy Warhol, Pablo Picasso, Keith Haring et Salvador Dalí comme ayant figuré dans sa publication phare.

Voilà pourquoi Playboy entend bien se faire une place parmi les précurseurs de cette technologie.

Vous aimez, partagez-le à vos amis, merci!
  • 12
  •