Avis pour Ceux qui ne renonçaient pas

Vous aimez, partagez-le à vos amis, merci!

4.96 (1454 votes)

Avis pour Ceux qui ne renonçaient pas. Accès également direct aux votes des lecteurs ainsi qu’au résumé du roman de Luca Tahtieazym.

L’auteur a une plume marquante, directe et ferme qui accentue les scènes de violence ou de noirceur. On sent qu’il aime travailler du côté psychologique avec ses personnages. Son intrigue est un chef-d’œuvre, violente, noire et percutante.

Une histoire qui nous parle de rédemption. Un concept qui rachète l’homme de la contrainte du bien et du mal afin de le rendre libre.

Tahtieazym va nous plonger dans la vie d’un homme, Romain, de son adolescence jusqu’à la quarantaine à peu près.

L’histoire:

Romain, depuis son enfance, se surnomme le Gris, celui qui passe partout, qu’on ne voit jamais, à qui on ne fait jamais attention. Il a des parents Gris, des copains Gris, une existence fade et sans reliefs pour lui. Une erreur de jeunesse, un moment d’égarement total où il a voulu prouver aux autres et à lui-même qu’il existait et était quelqu’un, va le poursuivre toute sa vie. Il éprouvera beaucoup de remords, il essaie tout de même de construire sa vie d’adulte et pense parfois avoir trouvé le bonheur, mais cette fatalité le rattrape et décime tout sur son passage. C’est la descente aux enfers pour lui.

Romain va vous faire penser à ce roseau dont on dit qu’il plie mais ne rompt pas. Malgré les coups au sens propre comme au figuré de la vie, il se courbe, tombe par terre, mais se relève toujours, tant bien que mal, mais il se remet debout et continue de vivre. Il a un mental très fort et est loin d’être le faible qu’il s’imagine. Lorsqu’il va comprendre que sa fatalité n’est qu’une marionnette tenue par une personne, il va falloir qu’il accuse le choc et se reconstruise.

À travers Romain, Tahtieazym évoque avec justesse de nombreux thèmes de vie que l’on connait, le harcèlement scolaire, mais aussi adulte, la méchanceté, la peur, les coups, l’alcoolisme, la déchéance, le racisme, le racket, mais aussi l’amour avec un grand A, l’espoir avec un grand E, la fidélité, la non-renonciation, la vengeance.. tout cela fait plus ou moins partie de nos vies personnelles ou de nos proches. Il retranscrit sublimement tous ces sentiments.

Tous les votes et avis des lecteurs + résumé et accès direct à

Ceux qui ne renonçaient pas


Vous aimez, partagez-le à vos amis, merci!

Amélie Antoine, critique de son roman, Sans elle

Vous aimez, partagez-le à vos amis, merci!4.91 (1720 votes)Amélie Antoine, critique de son roman, Sans elle. Découvrez également l’accès direct […]

Critique, avis pour Be loved d’Emy Lie

Vous aimez, partagez-le à vos amis, merci!4.89 (1483 votes)Critique, avis pour Be loved d’Emy Lie. Découvrez la nouvelle saga de […]